Thomas TRONEL GAUTHIER : Ce que j’ai vu n’existe plus

'Ce que j'ai vu n'existe plus' Thomas Tronel-Gauthier, galerie 22,48 m², 2015.

‘Ce que j’ai vu n’existe plus’ Thomas Tronel-Gauthier, galerie 22,48 m², 2015.

Jusqu’au 28 mars 2015 à la galerie 22,48 m²

Perchée sur les hauteurs de Belleville, la galerie 22,48 m² accueille l’œuvre poétique et sensuelle de l’artiste Thomas Tronel-Gauthier. Ce que j’ai vu n’existe plus donne à voir les surprenantes expérimentations, du jeune artiste de 32 ans, sur la matière. Adoptant tour à tour la sculpture, l’installation, la peinture, la photographie ou la vidéo, il réactualise les thèmes classiques de l’histoire de l’art, tels que la nature morte et le paysage. Poursuivre la lecture