Anselm KIEFER : Retrospective

This post is also available in: Anglais

Jusqu’au 18 avril 2016 au Centre Pompidou

Die Orden der Nacht [Les Ordres de la nuit] (1996), acrylique, émulsion et Shellac sur toile, 356 x 463 cm. Seattle Art Museum Photo : © Atelier Anselm Kiefer

Die Orden der Nacht [Les Ordres de la nuit] (1996),
acrylique, émulsion et Shellac sur toile,
356 x 463 cm.
Seattle Art Museum
Photo : © Atelier Anselm Kiefer

Décidément les expos parisiennes font la part belle aux artistes allemands – elles ont bien raison ! Plus tôt cette année, le Musée d’Art Moderne a consacré une rétrospective au peintre Markus Lupertz. Et après Gerhard Ricther en 2012, le Centre Pompidou propose aujourd’hui une traversée au cœur de l’œuvre sombre et profonde d’Anselm Kiefer (né en 1945).

Cette rétrospective retrace le travail prolifique de l’artiste, des années 60 – période la moins connue de son oeuvre mais tout aussi intéressante – à nos jours. Empâtement, paysages houleux, champs de ruines et floraison sont au programme. L’artiste, taraudé par l’histoire de son pays, nous offre une lecture contraire à l’interdit d’Adorno : « Ecrire un poème après Auschwitz est barbare, car toute culture consécutive à Auschwitz n’est qu’un tas d’ordure ». Anselm Kiefer, lui, a choisi d’emprunter à la poésie et aux symboles mythologiques pour nous parler de rédemption et de création.

Une belle expo !

Anselm Kiefer, Resumptio, 1974 Huile, émulsion et shellac sur toile de jute 115 x 180 cm Collection particulière Photo : © Atelier Anselm Kiefer

Anselm Kiefer, Resumptio, 1974 Huile, émulsion et shellac sur toile de jute 115 x 180 cm Collection particulière Photo : © Atelier Anselm Kiefer

 

Infos Pratiques

Centre Pompidou

Adresse : Place Beaubourg, 75004 Paris (métro Rambuteau, ligne 11)

Heures d’ouverture : 11 h – 21 h tous les jours sauf le mardi et nocturnes les jeudis jusqu’à 23h,

Tarifs :  plein : 14 €, réduit  : 11 €

 

Share on Facebook0Pin on Pinterest0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *